Il s’est joué, mardi à Sheffield à l’échelle de la première demi-finale de l’Euro, le basculement qui est en train de s’opérer au niveau du football féminin. La Suède a connu le meilleur départ, elle aurait pu prendre l’avantage après 22 secondes de jeu, puis une minute plus tard, et elle a encore touché la barre transversale dans la foulée. Et puis l’Angleterre a petit à petit pris ses marques et quand elle a vraiment montré ce dont elle était capable, il n’y eut plus match.