L’entrée en matière de l’Italie à l’Euro, une brillante victoire 3-0 contre la Turquie vendredi à Rome, a marqué du sceau de la crédibilité sa série de matchs sans défaite, qui se porte à 28, avant d’affronter la Suisse ce mercredi (21 heures). Ce fut aussi une réponse à ceux qui étaient tentés de relativiser la performance, dont Vladimir Petkovic, à en croire ses déclarations dans le Corriere della Sera la semaine dernière: «Ce sont des résultats sans adversaire de prestige. Peut-être que pour certains joueurs, il y aura un manque d’habitude mentale à vivre certaines affiches, qui plus est devant leur public…»