Le verdict est tombé en National League. Respectivement septième et huitième, Lausanne et Genève devront passer par la case pré-play-off, alors que Bienne (finalement sixième) et Davos auront droit à quelques jours de repos. Les deux équipes lémaniques ont confirmé leur très bonne forme des dernières semaines. Le LHC s’est imposé 4-1 à Berne et Ge-Servette s’est promené à Langnau (victoire 9-1). Mais Davos et Bienne, contre Fribourg (2-0) et Lugano (4-1), en ont fait de même.

Bienne et Lausanne comptent 87 points mais les Seelandais sont devant grâce aux matchs à l’extérieur. Huitième, Ge-Servette totalise 88 points mais avec un match de plus (52 contre 51 à Bienne et Lausanne). Cet hiver, en raison d’une recrudescence des cas de covid au sein des équipes, la Swiss Hockey League avait adopté le classement à la moyenne de points par match. Les chiffres qui font foi sont donc 1,706 pour Bienne et Lausanne et 1,692 pour Ge-Servette.

Pour Berne, Langnau et Ajoie, la saison se termine sans play-out ni relégation, autre décision prise cet automne en raison des incertitudes sportives et économiques liées à la pandémie.

Bienne a mérité sa place

Dans la capitale, le LHC a fait ce qu’il devait en s’imposant 4-1. Le CP Berne a pourtant tout tenté pour essayer d’accrocher une place en pré-play-off. Les Vaudois ont en quelque sorte choisi leur adversaire puisque leur victoire a permis la qualification d’Ambri, qu’ils retrouveront dès vendredi à la Vaudoise Arena. Les Léventins ont aussi fait leur part du contrat en écrasant Rapperswil 6-2.

La dernière place directe en play-off est donc pour Bienne qui a profité de sa rencontre à domicile contre Lugano pour défendre son rang. Les hommes d’Antti Törmänen sont allés chercher cette victoire en mitraillant la cage tessinoise. Après 40 minutes, les Seelandais menaient au chapitre des tirs 40 à 16! Les Seelandais se frotteront à Zurich en quarts de finale.

Vainqueur 2-0 de Fribourg-Gottéron, Davos a validé son ticket pour les play-off. Les Grisons se déplaceront à Rapperswil en quarts de finale. Bien loin d’être géniaux, ils ont su profiter de Dragons visiblement diminués. Selon la feuille de match, les Fribourgeois ont dû composer sans Diaz, Berra, Rantakari, Jörg et Haussener, malades. A ces hommes il a fallu ajouter encore Dufner et Rossi dans la colonne des absents.

Une soirée de dupes

A Langnau, Genève-Servette s’est amusé contre des Emmentalois totalement démobilisés. Les Aigles se sont imposés 9-1 en soignant leurs statistiques. Mais ces neuf buts n’auront servi à rien et ils ne seront d’aucune aide en pré-play-off face à Lugano.

Sans dire que le dernier match de la soirée était d’un intérêt limité, il faut reconnaître que les implications dans les cinq autres ont rendu ce Zoug-Zurich sans beaucoup de relief, alors que cette affiche est très certainement l’une des plus belles de National League. Zurich l’a emporté 2-1 après prolongation grâce à un but de Bodenmann à la 64e.