Roger Federer: «Le plus admirable, à mes yeux, restera son agressivité, du début à la fin d'une rencontre, quels que soient le tournoi ou l'adversaire. Bien sûr, Andre est aussi l'une des personnalités les plus hautes en couleur que le tennis ait connues.»

Venus Williams: «Andre a porté haut ses idées jusqu'à combattre l'establishment. Il a toujours suivi sa propre voie. En dehors du tennis, il est devenu un grand humanitaire. Il continue de rendre ce que la vie lui a donné. Il est un exemple pour nous tous.»

Kim Clijsters: «Enfant, j'étais une vraie fan. J'adorais le voir à la télévision. Andre délivrait une émotion folle et luttait sur chaque point. L'intensité de son regard me captivait. Pour moi, sa seule façon de marcher reflète à quel point il aime la compétition. Et puis, j'admire son fameux revers long-ligne. Si je pouvais en réussir un seul dans ma vie, je serais la plus heureuse des femmes.»

Andy Roddick: «Tout le monde sera d'accord pour dire qu'avec son retour de service, sa façon de prendre la balle très tôt, il a changé le tennis. Personnellement, je perds une source d'inspiration dans la manière de mener ma carrière avec professionnalisme. Mais je regretterai surtout le personnage. Sans vouloir trahir un secret, Andre connaît tous les portiers par leur nom. Il n'oublie jamais de dire «s'il vous plaît» et «merci» aux chauffeurs qui le transportent. Personne n'a idée du nombre de raquettes qu'il laisse expressément aux vestiaires pour que les concierges puissent les emporter. C'est un grand homme.»