Trouver trace de la Ligue des champions à Lisbonne, alors que le Paris Saint-Germain et l’Atalanta Bergame en ouvrent officiellement le «Final 8» ce mercredi soir à l’Estadio da Luz, n’est pas une mince affaire.

En début d’après-midi, des techniciens s’affairaient encore pour dresser la réplique géante de la coupe aux grandes oreilles au centre de la place Dom Pedro IV, face au Théâtre national. Comme un symbole, le trophée gonflable manque encore de souffle à quelques heures du début de la compétition. Autour de l’estrade montée par l’UEFA, des dames d’un certain âge s’égosillent pour vendre des écharpes dédiées à l’affiche de ce premier quart de finale, tandis qu’un groupe de tifosi de l’Atalanta se fait alpaguer tous les 10 mètres par des équipes de télévisions étrangères en quête de témoignages.