■ Sur la piste, rien n’a changé pour Lindsey Vonn

En plein divorce, Lindsey Vonn va pouvoir prendre une grande bouffée d’oxygène cette semaine avec les premières épreuves de vitesse de la saison de Coupe du monde dans sa station préférée, Lake Louise, au Canada, où elle s’est imposée au moins une fois chaque année depuis 2004. Depuis l’annonce officielle de sa séparation il y a quelques jours, l’Américaine n’a pas donné vraiment publiquement l’impression d’aller mal.

Et même si Thomas Vonn, son mari depuis quatre ans, était omniprésent dans sa vie de championne, jouant un rôle fondamental d’homme à tout faire, du porteur de sac à l’entraîneur particulier, rien n’a semblé vraiment différent côté piste.

Didier Cuche: «Je suis l’homme à battre»

Déjà vainqueur de la première descente de la saison le week-end dernier à Lake Louise, puis deuxième du super-G sur les pentes canadiennes, Didier Cuche ne semble pas prêt à s’arrêter en si bon chemin: le Neuchâtelois a signé mercredi le meilleur temps du premier entraînement en vue de la descente de vendredi à Beaver Creek, devant l’Italien Christoph Innerhofer (à 0’’10) et l’Autrichien Hannes Reichelt (0’’11). Bref, à 37 ans, Didier Cuche fait toujours figure de grand favori, et cela ne le dérange pas: «Je suis depuis cinq ans l’homme à battre dans la spécialité», a-t-il rappelé dans le Colorado. «Cela ne m’a jamais réellement mis sous pression. Au contraire, puisque j’éprouve plus de plaisir que lorsque je me retrouvais derrière. Cette situation me rend plus fort.» Qu’en pensent les autres?

■ Cas FC Sion: une grosse bourde de la Ligue suisse

La Swiss Football League s’est une nouvelle fois emmêlé les pinceaux dans l’affaire qui l’oppose au FC Sion. Elle avait en effet qualifié formellement, contrairement à ce qu’elle déclare, les six recrues estivales du club au début du mois d’août, révèle la TSR sur son site internet, documents à l’appui. Une erreur que la Ligue pourrait payer cher. Pour Me Alexandre Zen-Ruffinen, avocat du FC Sion, ce nouvel élément a pour premier effet «que la perte des matches par forfait, et donc le retrait des points au FC Sion, n’entre plus en ligne de compte». Et de poursuivre: «Si la Ligue nous enlève quand même nos points, elle devra passer à la caisse plus tard !»

■ L’Allemagne, l’épouvantail à éviter

Placée dans le 2e chapeau, du fait de la protection accordée aux pays organisateurs, Pologne et Ukraine, l’Allemagne est l’équipe que toutes les autres veulent éviter, lors du tirage au sort des poules de l’Euro 2012, vendredi à Kiev, alors qu’elle ne craint personne. Sortie d’un groupe éliminatoire peu relevé (Turquie, Belgique, Autriche, Kazakhstan, Azerbaïdjan), mais avec 10 victoires en 10 matches et une moyenne impressionnante de 3,4 buts marqués par rencontre, l’Allemagne séduit autant qu’elle effraie.

■ Coupe Davis: les dernières incertitudes levées

Le capitaine argentin Tito Vasquez a préféré Juan Monaco à David Nalbandian pour affronter Rafael Nadal dans le premier simple de la finale de Coupe Davis entre l’Espagne et l’Argentine vendredi à Séville. Ce choix était la seule vraie interrogation avant le tirage au sort qui a, par ailleurs, confirmé jeudi que David Ferrer et Juan Martin Del Potro allaient s’affronter dans le deuxième simple, et que le double samedi allait opposer Feliciano Lopez et Fernando Verdasco à Nalbandian et Eduardo Schwank.