Football

La liste des 23 Suisses à l’Euro

Le sélectionneur de l’équipe de Suisse a dévoilé sa liste de 23 joueurs pour l’Euro. Philippe Senderos n’y figure pas, contrairement aux prometteurs Denis Zakaria, Nico Elvedi et Shani Tarashaj

Vladimir Petkovic a tranché. Philippe Senderos, Luca Zuffi et Silvan Widmer suivront l’Euro depuis chez eux. Le sélectionneur de l’équipe de Suisse a biffé ces trois noms à l’heure de ramener son cadre à 23 joueurs. Quatrième gardien convoqué pour la première semaine du camp d’entraînement à Lugano, Yvon Mvogo avait fait ses valises dès vendredi. Plus tôt la semaine dernière, Renato Steffen avait dû déclarer forfait pour la compétition, blessé.

A chaque entraîneur son style. Pour dévoiler la liste des 23 Bleus qu’il avait choisi d’emmener à l’Euro, Didier Deschamps avait choisi le faste du 20h de TF1. Suspense, musique, animation. Vladimir Petkovic, lui, avait simplement convoqué les médias à la Villa Sassa, où l’équipe nationale loge à Lugano, et une image des visages des heureux élus était projetée derrière lui. Mais son intervention était bien sûr retransmise en direct sur internet et les futurs adversaires de la Nati ont pu apprécier le particularisme savoureux des conférences de presse helvétiques, où le sélectionneur tessinois s’exprime dans la langue de son canton, écoute (et comprend) les questions en allemand et en français et y répond, sans réelle distinction, dans l’une des trois langues. Sans que cela n’étonne ni ne dérange personne.

Les malheurs de Senderos

C’est donc en italien que Vladimir Petkovic a confirmé une nouvelle qui était dans l’air depuis la défaite 1-2 contre la Belgique, samedi: le Genevois Philippe Senderos doit faire une croix sur l’Euro. Impliqué sur l’égalisation belge à la Praille, le défenseur central n’a pas marqué des points alors qu’il avait été titularisé. Mais le malaise est plus profond. Alors que son horizon était bouché à Aston Villa, il avait rejoint Grasshopper cet hiver pour retrouver du temps de jeu et la Nati. Mais son semestre en Super League ne s’est pas aussi bien passé qu’espéré: la semaine dernière, le club zurichois le priait d’aller voir ailleurs la saison prochaine. «Il traverse vraiment une période difficile», a commenté Vladimir Petkovic.

Le sélectionneur devait laisser un défenseur central sur le carreau. Johan Djourou était intouchable, comme Fabian Schär malgré une légère blessure; les expérimentés Philippe Senderos et Steve von Bergen étaient en concurrence avec Nico Elvedi. Lorsque, voilà près de deux semaines, Vladimir Petkovic dévoilait un cadre élargi de 28 noms comprenant celui du jeune stoppeur de Borussia Mönchengladbach, mais aussi ceux du Genevois Denis Zakaria (Young Boys) et de Shani Tarashaj (GC), les trois benjamins – un par ligne – semblaient correspondre au profil de parfaits candidats à l’éviction de dernière minute: ravis d’être là, mais pas en position de revendiquer quoi que ce soit. Mais ils iront finalement bien en France.

L’avenir incarné

Ce n’est pas pour rien. Réserviste en début de saison, Nico Elvedi (20 ans) s’est petit à petit affirmé dans l’exigeante Bundesliga, jusqu’à collectionner les titularisations ces dernières semaines. A Berne, Denis Zakaria (20 ans) s’est imposé en Super League et Petkovic aime sa présence physique et les alternatives qu’il offre à mi-terrain. Shani Tarashaj (21 ans), enfin, onze buts en Super League cette saison, a déjà séduit Everton, qu’il rejoindra la saison prochaine. Autant de joueurs qui incarnent l’avenir de l’équipe nationale. Mais Vladimir Petkovic s’est défendu d’avoir élaboré une liste pour le symbole. «Je ne me suis pas décidé contre les joueurs qui doivent aller à la maison et partir en vacances, mais pour les 23 qui enchaîneront avec la seconde semaine de préparation à Lugano et qui partiront en France», a-t-il précisé.

Côté déçus, Luca Zuffi paie sa longue saison au FC Bâle, qui lui a valu d’arriver «très fatigué» au camp d’entraînement, et Silvan Widmer – auteur d’une bonne année à Udinese – l’abondance de biens dont dispose le sélectionneur en matière de latéraux. Ricardo Rodriguez et Stefan Lichtsteiner comptent parmi les meilleurs d’Europe à leur poste, François Moubandje et Michael Lang sont de parfaites doublures.

Désormais au clair quant à leur statut, les 23 joueurs qui défendront les couleurs de la Suisse à l’Euro s’entraîneront toute la semaine à Lugano, affronteront la Moldavie vendredi soir, puis gagneront leur camp de base à Montpellier lundi prochain.

La liste complète

Publicité