L’équipe de Suisse n’a pas encore son ticket pour le groupe mondial 2010 de la Coupe Davis en poche. Stanislas Wawrinka et Marco Chiudinelli ont livré un double catastrophique sur la terre battue de Gênes, s’inclinant 6-2 6-4 7-6 (7/3) en 2h30’ face au duo italien Simone Bolelli/Potito Starace.

Le pari de Roger Federer n’aura donc pas payé. Le Bâlois, qui espérait sans doute que la paire Wawrinka/Chiudinelli «suffise» pour lui permettre de ne pas jouer dimanche, doit déchanter. Il devra remettre l’ouvrage sur le métier lors de la troisième journée de compétition. Le Bâlois l’a d’ailleurs rapidement compris, lui qui quittait définitivement les gradins au terme du deuxième set. Dimanche dès 12h, le numéro un mondial pourrait bien être opposé à Potito Starace, meilleur homme du double, qui devrait remplacer un Andreas Seppi transparent vendredi face à Stanislas Wawrinka.

Stanislas Wawrinka et Marco Chiudinelli n’avaient jusque-là disputé qu’un seul double côte à côte en compétition officielle, il y a près de six ans à Bâle où ils avaient été battus 6-2 6-4 par les Tchèques Jiri Novak/Petr Pala. Leur manque d’automatismes s’est fait cruellement ressentir samedi, tout comme leurs carences dans le jeu de défense: les deux hommes ne réussissaient qu’un seul break, alors qu’ils étaient menés 1-2 dans la troisième manche. Stanislas Wawrinka a qui plus est connu un jour sans au service: il perdait 28 des 49 points disputés sur son engagement, concédant les quatre breaks réalisés par la paire italienne.