Même après sa victoire à l’Omega Masters, pas sûr que Thriston Lawrence soit reconnu par beaucoup de monde dans un club-house en Suisse, ou même en Europe continentale. La faute à une culture golfique limitée dans notre pays, mais aussi au fait que le Sud-Africain de 26 ans n’est pas exactement une superstar. Le désormais 87e joueur mondial est plutôt une valeur sûre du circuit européen, sur lequel il avait déjà enregistré six tops 10 et une victoire cette saison, avant ce nouveau succès, remporté après un play-off contre l’Anglais Matt Wallace (175e mondial).