Escrime

De l’or à l’épée pour Tiffany Géroudet, la combative Valaisanne

La Valaisanne Tiffany Géroudet est sortie de l’ombre de Sophie Lamon en remportant la médaille d’or à l’épée aux Championnats d’Europe à Sheffield (GB). Elle est la première Suissesse de l’histoire sacrée championne d’Europe

Tiffany Géroudet, 24 ans, a démontré une parfaite maîtrise nerveuse à mesure que le tournoi avançait. En quarts de finale, elle écartait pour une touche (15-14) la Française Laura Flessel-Colovic, l’épéiste la plus titrée de tous les temps, avant de l’emporter 15-13 en demi-finale face à l’Italienne Nathalie Möllhausen.

En finale, la gauchère valaisanne a battu à la mort subite la championne olympique, l’Allemande Britta Heidemann, au terme d’une bataille tactique, sur le score de 9-8 après prolongation.

Tiffany Géroudet a bluffé les observateurs huit mois après des Mondiaux très décevants à Paris (22e). L’entraîneur italien de l’équipe de Suisse Angelo Mazzoni lui avait sonné les cloches, lui reprochant sa désinvolture. Il se désespérait de voir la Valaisanne gâcher son potentiel, qu’avait révélé son titre mondial chez les juniors en 2006. «Avec une telle attitude, elle ne gagnera jamais de médaille», avait-il tonné après la défaite parisienne. Piquée, Tiffany Géroudet a réagi en championne!

L’épéiste de la Société d’escrime de Sion remporte sa première médaille individuelle dans une grande compétition en élite, quatre mois après une belle 2e place en Coupe du monde à Leipzig. Elle marche en quelque sorte sur les pas du président de la Fédération suisse Olivier Carrard, seul Helvète à avoir décroché un titre continental (en 1982).

Chez les femmes, aucune Suissesse n’y était encore parvenue, mais la Bâloise Gianna Hablützel-Bürki en a été plusieurs fois très proche (4 podiums). Ce titre de Géroudet arrive 24 heures après le bronze remporté par le Schwytzois Max Heinzer, à l’épée également.

«Tiffany a fait preuve d’intelligence», a commenté Mazzoni après la victoire. «Elle n’a commis aucune erreur tactique. Son meilleur duel fut celui contre Laura Flessel-Colovic, où elle a pu concrétiser tout le travail effectué ces derniers mois. Elle a gagné en maturité.»

La Valaisanne devra encore obtenir sa qualification pour les Jeux de Londres l’été prochain. La barre est haut placée dans la mesure où la Suisse, depuis le retrait de Sophie Lamon-Fernandez, n’est plus en mesure de présenter une équipe compétitive. Pour être qualifiée directement sans passer par un tournoi de repêchage, la Valaisanne devra figurer parmi les deux meilleures épéistes d’Europe à fin mars 2012, déduction faite de celles qualifiées individuellement via leur participation au tournoi par équipes.

Le week-end fut fructueux pour le président Carrard, qui a appris également, en marge de ces Championnats, l’attribution des Européens 2015 à Montreux. A ses yeux, le titre de Géroudet et le bronze de Heinzer ne sont pas des surprises: «Aux Championnats d’Europe de l’an passé, nous avons été à quatre reprises à une touche de gagner une médaille», a-t-il rappelé.

Publicité