Depuis son départ de Dortmund en décembre 2020, Lucien Favre a été souvent approché par des clubs de football à la recherche d’un entraîneur. Par beaucoup de clubs, assure le technicien vaudois dans un long entretien accordé à L’Equipe, et il leur a toujours répondu qu’il voulait faire une pause, comme il s’en est toujours ménagé entre deux postes. «Mais maintenant, c’est bon. Je vais recommencer, je suis encore trop jeune pour arrêter maintenant. Même si je ne veux pas me lancer dans n’importe quel projet», déclare le technicien de 64 ans, qui s’était déjà arrêté un an et demi entre le Hertha Berlin et Mönchengladbach, de 2009 à 2011, puis dix mois entre le Borussia et Nice, de 2015 à 2016.