«Carlos! Carlos!» Avant même le premier point, le Grand Stand a fait le plein et la foule a choisi son camp. Tout le monde est venu voir le petit phénomène. Le ciel est orageux, presque ombrageux. Un hélicoptère du NYPD brasse mollement l’air électrique au-dessus du parc de Flushing Meadows, où les immigrés latinos grillent des cuisses de poulet en écoutant cumbia, bachata, reggaeton.

A relire: Belinda Bencic a trouvé le bon équilibre