Thomas Lüthi est passé à un cheveu de son premier succès dans la catégorie Moto2 (ex-250 cm3). Le Bernois, revenu du Diable Vauvert après un départ manqué, a fini deuxième dans le sillage de Jules Cluzel. Le Français ne l’a doublé que dans le dernier tour.

Handicapé par un envol totalement raté, Lüthi a une nouvelle fois dû opérer une folle remontée sur ce tracé anglais qui n’avait plus été parcouru par le championnat du monde motocycliste depuis 24 ans. Grâce à cet excellent résultat, le Bernois s’est placé parmi les prétendants au titre mondial de la catégorie - il est troisième à 22 unités de l’Espagnol Toni Elias -, cinq ans après son triomphe en 125 cm3.

Lüthi a entamé sa remontée en dépassant son compatriote Dominique Aegerter à treize tours du but et ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Dixième à dix rondes du drapeau à damier, septième au passage suivant sur la ligne, puis quatrième alors qu’il ne restait que six tours à boucler, «Tom-Tom» a pris la tête à une quinzaine de kilomètres du but. Leader du groupe de tête, il a cédé dans les derniers hectomètres sous la pression de Cluzel. Le Français, au guidon de la moto suisse d’Eskil Sutter, a pour sa part fêté le premier succès de sa carrière.

Dominique Aegerter n’est pas en reste. L’ «autre» Bernois a pris le neuvième rang final. Il s’agit du meilleur classement de «Domino» dans la catégorie Moto2.