Génération 92

Durant toute la semaine, Le Temps revient sur les dix ans de la victoire de l'équipe nationale M17 à la Coupe du monde 2009 au Nigéria, le premier – et unique – titre mondial du football suisse.

Sur la photo avec la coupe, ils portent tous leur maillot à l’envers, nom et numéro sur la poitrine. Un des joueurs avait dû commencer et les autres l’avaient suivi, parce que c’était la mode à l’époque et qu’entre eux, c’étaient «à la vie à la mort» à ce moment-là de leur adolescence et de leur carrière. Dix ans après, ce détail est bien pratique pour remettre un nom sur un visage. Chez certains, que l’on peine à reconnaître, les traits de l’enfance se sont envolés; chez d’autres, dont on peine à se souvenir, les rêves de gloire se sont évaporés.