Maheta Molango pense qu’il n’y a «jamais de mauvaise réunion, jamais de mauvaise rencontre». L’avenir dira ce qu’il est ressorti de sa discussion avec Gianni Infantino, le 20 janvier à Manchester. Ce jour-là, deux Suisses d’origines étrangères, provenant l’un du Jura bernois l’autre du Haut-Valais, ont parlé de l’avenir du football mondial, entourés de grands noms comme Paul Pogba, Juan Mata et Arsène Wenger.