Après une période de tennis très intense avec Roland-Garros et Wimbledon, le public helvétique a généralement hâte de voir en direct les champions qui se sont distingués lors de ces deux épreuves majeures. Nombreux étaient donc les spectateurs qui attendaient avec intérêt la prestation de Lorenzo Manta au Rado Swiss Open. Le joueur de Winterthour venait en effet de réaliser sur l'herbe londonienne la meilleure performance de sa carrière en atteignant les huitièmes de finale.

La déception a été grande. Si Gstaad est parfois surnommé le «Wimbledon des Alpes», ces deux tournois qui se succèdent dans le calendrier se sont révélés très différents pour Manta. Opposé à Albert Costa, vainqueur du trophée en 1996, il a été trahi par sa mise en jeu, qui constitue pourtant d'habitude son arme principale. Auteur de 17 doubles fautes au cours de la rencontre, il a connu en plus d'énormes problèmes en retour de service, à tel point qu'il n'a remporté aucun point sur l'engagement de son adversaire durant la première manche.

On aurait pu attendre une réaction du Suisse après la perte du set initial en moins de vingt minutes. Elle n'est jamais venue. Mis au bénéfice d'une invitation par les organisateurs, Lorenzo Manta aurait pu manifester davantage de rage de vaincre qu'il ne l'a fait. Il aurait de la sorte évité les quelques sifflets certes cruels mais pas totalement immérités qui ont salué sa sortie du court.

A dix jours du quart de finale de Coupe Davis Belgique-Suisse, l'attention se porte naturellement sur le parcours des Helvètes dans l'Oberland bernois. Seul à jouer hier, Manta a donc déçu, et il faut espérer que ses trois coéquipiers, en lice aujourd'hui, feront mieux. Marc Rosset n'aura pas la tâche facile face au grand serveur qu'est Greg Rusedski mais Roger Federer et George Bastl n'ont pas été désavantagés par le sort avec respectivement El Aynaoui et le qualifié Johnson comme adversaires. Il est clair qu'un ou deux succès de leur part pourraient rassurer le capitaine de la formation helvétique Claudio Mezzadri avant le départ pour Bruxelles.