L’épais classeur noir est posé sur la table de la cuisine. Il renferme, classés par année, les exploits sportifs de Nina Kuscsik. Les pages défilent sous les yeux de cette pionnière du marathon dans sa maison de South Huntington, à Long Island, aux Etats-Unis. Les souvenirs s’entremêlent et se perdent parfois entre les articles jaunis, les photos délavées et les éclats de rire de cette dame de 82 ans. Quand ses doigts noueux s’arrêtent en 1970, ils ne trouvent pas trace de sa participation au premier marathon de New York qui fête, le 7 novembre, sa 50e édition après une année d’absence due au Covid-19.