Comme on pouvait le redouter, l'enchaînement des matches a été fatal à Martina Hingis. La Saint-Galloise n'a pas couronné son retour sur les courts par une qualification pour une finale. A Brisbane, elle s'est inclinée 1-6 7-6 (7/2) 6-2 devant l'Italienne Flavia Pennetta (WTA 23).

Blessée à la hanche gauche, Martina Hingis n'a pas pu lutter à armes égales avec la fiancée de Carlos Moya dans cette demi-finale. La douleur l'a très certainement privée d'une victoire qui lui tendait les bras, dans la mesure où elle a servi pour le gain du match à 6-5 au deuxième set.

«Cette blessure ne doit pas occulter l'essentiel: Pennetta a livré un grand match, expliquait Martina. Je suis heureuse d'avoir pu rivaliser avec elle. Malgré cette défaite, le bilan que je tire de cette semaine à Brisbane est très positif.» Si la douleur à sa hanche se résorbe, Martina Hingis sera en lice la semaine prochaine à Sydney, où les têtes d'affiche se nomment Amélie Mauresmo, Kim Clijsters et Justine Henin-Hardenne. Mais dans l'optique de l'Open d'Australie, le grand rendez-vous de ce début de saison qui débutera le 16 janvier, la Saint-Galloise ne voudra prendre aucun risque.

Malgré son accession dans le dernier carré à la Gold Coast, Martina Hingis ne figurera toujours pas dans le classement de la WTA. Elle doit disputer trois tournois au minimum avant d'être à nouveau classée. A Sydney et à Melbourne comme à Brisbane, elle ne sera pas protégée lors du tirage au sort.

Gaël Monfils, l'épouvantail

La finale de l'Open du Qatar 2006, elle, vaudra le détour. L'affrontement entre Roger Federer et l'espoir français Gaël Monfils (ATP 31) samedi à 16h (heure suisse) promet énormément. Avec son jeu de défense exceptionnel, l'Antillais de 19 ans sera-t-il capable de contrer le tennis d'attaque du meilleur joueur du monde?

«Gaël a des bras vraiment immenses. Il remet des balles impossibles. Il est le seul à oser des glissades sur des courts en dur.» Le Bâlois n'ignore pas que l'élève de Thierry Champion possède un potentiel de tout premier plan. L'an dernier pour sa première saison sur le circuit de l'ATP, Monfils a conquis un titre sur terre battue à Sopot.

S'il affiche la même maîtrise que lors de sa demi-finale devant Tommy Haas (ATP 46), Roger Federer aura toutes les chances de cueillir le 34e titre de sa carrière. Face à l'homme qui lui avait barré la route de la finale des Jeux de Sydney, le Bâlois fut éblouissant pour s'imposer 6-3 6-3 en 70 minutes.