C’était la chance de sa vie et il ne l’a pas manquée. Matteo Berrettini (25 ans) s’est qualifié vendredi pour la finale de Wimbledon en battant le Polonais Hubert Hurkacz en quatre sets (6-3 6-0 6-7 6-4). Le numéro 9 mondial a nettement dominé le tombeur de Roger Federer au tour précédent, méconnaissable et sans doute paralysé par l’enjeu.