Il avait un talent rare pour raconter des histoires. Il aimait ça, raconter le sport, parce que c’était une façon de parler des hommes. Son histoire mérite d’être contée, celle du sportif et celle de l’homme.

Michael Robinson est né le 12 juillet 1958 à Leicester, une ville dont Brian Clough disait que «quiconque parvient à y faire autre chose que des pullovers est un génie». Il est mort le 28 avril 2020 à Madrid. Mélanome malin, le mal du siècle pour les retraités britanniques installés à Marbella, selon une étude de 2015 de l’association Cancer Research UK. «Le cancer me tuera une fois mais pas tous les jours», s’était-il promis, s’efforçant de garder ce recul et cet humour qui furent sa marque de fabrique.