Il avait un talent rare pour raconter des histoires. Il aimait ça, raconter le sport, parce que c’était une façon de parler des hommes. Son histoire mérite d’être contée, celle du sportif et celle de l’homme.