Sixième au terme de la saison 1999-2000, le Servette FC repart dans le tour final pour le titre de la même position. Mais, avec la formule du championnat qui divise les points par deux, les «grenat» se retrouvent à seulement quatre points de Lugano, champion d'hiver, et affichent leurs ambitions. «Ce tour final sera l'occasion de confirmer les bonnes dispositions du tour préliminaire. Nous avons stabilisé le groupe avec l'arrivée de joueurs de qualité. Il faut que l'on s'installe dans la régularité», explique Christian Hervé, président du club. L'objectif? «C'est l'année de la relance. Le minimum consiste à être européen, comme il faudrait l'être tous les ans», répond l'homme de Canal Plus, actionnaire principal du club.

Un dix-septième titre national – juin 1999 – mal (di)géré, le club genevois choisit Lucien Favre, auteur d'un très bon parcours à la tête d'Yverdon-Sport, pour se relancer. Le Vaudois veut installer un jeu chatoyant fondé sur la maîtrise et la circulation du ballon. «Jouer vite tout en jouant simple», prône-t-il. L'apprentissage prend du temps et connaît quelques à-coups durant le premier tour. Mais ce dernier se termine de façon positive. Si l'on ajoute à cela une campagne de transferts équilibrée – les arrivées de Frei et Obradovic compensant les départs de Rey et Ippoliti – et les retours d'Oruma, longtemps absent, ainsi que de Thürre, qui a disputé samedi dernier à Corminbœuf son premier match depuis un an, le moteur semble désormais à bon régime pour développer tout son potentiel. «Depuis la reprise, le 8 janvier dernier, nous avons effectué un bon travail de fond. Le groupe est bien et je suis satisfait de mon effectif. Il y a une saine concurrence en attaque», explique Lucien Favre.

Comme son président, l'entraîneur regarde vers le haut du classement: «Nous avons comme objectif une position entre la première place et la quatrième. Servette d'ailleurs, quoi qu'il arrive, doit se situer là. Dans mon esprit, il faut bien sûr penser au second tour, mais également anticiper et préparer la saison 2001-2002.» Pour l'heure, le premier rendez-vous est fixé ce dimanche, 16 h15, aux Charmilles, avec la venue du FC Bâle.