Justice

Le Ministère public a fait perquisitionner la Fédération française de football

Dans le cadre de l’enquête sur Sepp Blatter et son virement de 2 millions de francs à Michel Platini, la justice suisse a fait saisir des documents

Dans le cadre de la procédure pénale contre l’ancien président de la FIFA Sepp Blatter, le Ministère public de la Confédération (MPC) a fait procéder mardi à une perquisition des bureaux de la Fédération française de football (FFF). Des documents ont été saisis.

La perquisition visait «des documents relatifs aux modalités de collaboration de Michel Platini avec la FIFA sur la période 1998-», a indiqué la FFF à l’AFP mercredi.

«La Fédération confirme cette mise à disposition des autorités suisses et françaises», a détaillé la FFF. Cette perquisition a été menée par le parquet national financier (PNF) sur demande d’entraide judiciaire suisse dans l’enquête sur le paiement suspect de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) effectué en 2011 par Joseph Blatter à Michel Platini, avaient indiqué plus tôt les autorités suisses.

Lire aussi: Le compte secret de Sepp Blatter

Une procédure pénale a été ouverte le 24 septembre 2015 contre l’ancien président de la FIFA, Sepp Blatter, pour soupçon de gestion déloyale et, subsidiairement, abus de confiance. Le statut de Michel Platini dans la procédure n’a, quant à lui, pas changé depuis le communiqué de presse du MPC du 25 septembre 2015.

Lire également: Blatter et Platini déclarent la guerre à la FIFA

Publicité