A quel moment la surprise n'en est-elle plus une? La question flotte dans l'air tiède de Doha, où l'équipe de Suisse de football a obtenu sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Pour ceux qui ont (mal) vécu les 28 ans sans grand tournoi de 1966 à 1994, la performance tiendra toujours de l'exploit. Mais les plus jeunes passionnés de ballon n'ont jamais connu autre chose que les premiers tours franchis en 2014, 2016, 2018, 2021 et maintenant 2022. De la victoire décisive contre la Serbie (3-2) au choc contre le Portugal (mardi à 20 heures), la Nati ne voyage plus dans le territoire de l'exploit inédit.