Montagne

Le Mont Blanc pour tous? Google l'a fait

Le dernier projet du moteur de recherche américain promène ses caméras à 360° sur le toit des Alpes en compagnie d'Ueli Steck ou de Candide Thovex, excusez du peu. Immersion totale garantie, moins les avalanches

Sur mon PC, un coup d'oeil à droite, un coup d'oeil à gauche. Panorama grandiose, le soleil est de la partie, il ne reste plus que 100 mètres pour arriver au sommet. Le guide halète, mais le chemin est tout droit, tout petit. Je me blottis un peu plus dans le canapé - ça y est, 4807 mètres sous les chaussures. Je repense au dôme du Goûter, au Nid d'aigle, sans une goutte de sueur et sans une once de frisson. Merci Google. 

Il sera beaucoup pardonné à l'intrusif moteur de recherche grâce à son dernier projet public, une ascension virtuelle de la plus haute montagne d'Europe via une carte interactive, des photos et des films tournés à 360°. Utilisant les dernières technologies d’imagerie numérique, le projet permet de découvrir l'un des plus célèbres massifs du monde devant son ordinateur - tant pis pour les extraordinaires sensations d'espace et de puissance que seule la lente conquête à pieds procure, il faudrait être fou pour ne pas apprécier le voyage. Une partie du projet avait déjà été dévoilée cet automne, désormais c'est la totalité du projet qui est en ligne, avec des parcours qui utilisent la technologie 3D Streetview par exemple pour la vidéo de l'arrivée finale.

Le projet propose aussi des «arrêts sur images» pour appréhender les ressources naturelles et l'histoire du Mont Blanc, insiste Google (qui présente une jolie collection de photos de l'installation du tramway à Saint-Gervais).

Vingt ingénieurs ont travaillé sur le projet pendant un an - on le croit volontiers. Surtout, Google a reçu l'appui de six sportifs au sommet de leur art, oserait-on dire. On retrouve ainsi Ueli Steck,l'incroyable Bernois passionné d'escalade qui l'été dernier a bouclé 82 sommets alpins de plus de 4000 mètres... en 62 jours. Pour Google, Ueli Steck monte un spectaculaire mur de glace près du Triangle du Tacul. 

L'ultratrailer Kilian Jornet donne aussi sa vision du Mont-Blanc, comme le free rider Candide Thovex, star des réseaux.

La ski-alpiniste Laëtitia Roux, la reine de la paroi la grimpeuse et alpiniste Catherine Destivelle et l'alpiniste Patrick Gabarrou font aussi partie de l'impressionnant tableau de chasse de Google. Ce sont des guides de Chamonix et de Saint-Gervais qui les accompagnés sur le site pour les photographier en pleine activité - les images sont très fortes et pour certaines, à couper le souffle.  


Lire aussi: 

La grande mutation de l'alpinisme (2015)

Le Mont-Blanc a de plus en plus de mal à se tenir debout (2015)

«Les expéditions commerciales ont tué l’alpinisme en Himalaya», entretien avec Ueli Steck (2013)

Publicité