On attendait Wawrinka-Nadal et ce sera Zverev-Thiem. Mercredi, l’Allemand et l’Autrichien, encore jeunes mais plus tout à fait des espoirs, ont brillamment déjoué les pronostics qui imaginaient un dernier carré classique entre anciens vainqueurs de l’Open d’Australie. Si Stan Wawrinka a rapidement été surclassé 1-6 6-3 6-4 6-2 par Alexander Zverev (il dira «avoir pris trois sets», après le gain rapide du premier), Rafael Nadal ne céda qu’au terme d’une furieuse bataille (4h10).