Depuis la semaine dernière, l’alpinisme est inscrit au patrimoine mondial immatériel de l'Unesco. Qui est-il, d'ou vient-il, que devient-il, qui sont ceux qui le pratiquent et quel est leur esprit? A partir de la définition désormais officielle de cet art alpin, Le Temps s'est plongé dans son histoire pour mieux comprendre la singularité de cette activité.

Il est 18h23 lorsque deux hommes foulent la cime du Mont-Blanc pour la première fois. Partis à 4 heures du haut de la montagne de la Côte, le cristallier Jacques Balmat et le docteur Michel Gabriel Paccard témoignent chacun leur joie à leur manière. Balmat, son chapeau à la main, dessine de grands gestes dans les airs. Paccard sort ses appareils de mesure et relève la température, l’altitude et la couleur du ciel. Nous sommes le 8 août 1786 au sommet de celle que l’on nomme encore la Montagne maudite. Et l’alpinisme pourrait bien être en train de naître.