Il y a eu la tristement fameuse «affaire des aigles bicéphales», puis une déchirante polémique autour de la question des footballeurs binationaux, et enfin des doutes quant à la capacité de Vladimir Petkovic de gérer les ego parfois imposants de ses internationaux.

Après la Coupe du monde en Russie, l’équipe de Suisse a été d’orages en tempêtes, et la sérénité affichée pendant des mois et des mois avait fini par passer pour un mirage aux yeux des observateurs. Mais maintenant que l’actualité de la Nati n’est plus bruits de couloir, tweets et communiqués de presse mais enfin matchs de football, tout semble à nouveau apaisé. Le groupe paraît équilibré, le sélectionneur semble savoir où il va et les performances suivent.

Ce lundi à 20h45 (heure suisse), l’équipe de Suisse affronte l’Islande à Reykjavik, dans le cadre de la Ligue des nations, un peu plus d’un mois après l’avoir giflée 6-0 à domicile comme pour prouver que le beau temps était revenu. Vendredi soir, elle s’est inclinée contre la Belgique (2-1), à Bruxelles, mais au-delà de la défaite, cette rencontre aura démontré sa capacité à résister aux meilleures équipes du monde.

Nouvelles têtes

Loin de se laisser abattre par les critiques qui l’ont visé, notamment par rapport à sa communication avec des cadres qu’il souhaitait petit à petit relever de leurs fonctions, Vladimir Petkovic a entamé une véritable nouvelle ère en installant Granit Xhaka comme capitaine et comme patron technique de l’équipe. Le demi d’Arsenal le lui rend bien, se montrant depuis la fin de la Coupe du monde plus convaincant qu’il ne l’a jamais été sous le maillot national.

Le sélectionneur profite aussi de cette parenthèse Ligue des nations – compétition certes officielle mais plus propice aux essais que les éliminatoires vers un grand tournoi – pour injecter du sang neuf à son groupe. Kevin Mbabu, Djibril Sow et Christian Fassnacht ont déjà fait leurs débuts sous le maillot national. D’autres suivront, ce lundi ou ces prochaines semaines. Sortie de la tempête, la Nati a retrouvé un horizon dégagé.