Jusqu’ici, les saisons de NBA se suivaient et se ressemblaient sur le front de la lutte antidopage. Calme plat. Seulement dix joueurs sanctionnés pour avoir eu recours à des produits interdits dans toute l’histoire de la ligue nord-américaine de basketball, qui réunit 450 joueurs par saison. Mais depuis le début de la saison actuelle, ils sont déjà trois à être tombés: Wilson Chandler (en août), Deandre Ayton (en octobre) et John Collins (en novembre).

En plus, leurs profils tranchent avec ceux de leurs prédécesseurs. Dans le temps, les joueurs épinglés étaient vieillissants, peu attendus, et leurs suspensions n’émouvaient pas grand monde. Là, Deandre Ayton, jeune pivot prometteur de 21 ans, a été choisi en première position de la draft 2018 par Phoenix, tandis que John Collins, espoir d’Atlanta, a vu l’élan d’une saison prometteuse stoppé par sa suspension.