L’intersaison de NBA s’est terminée par une crise diplomatique l’opposant à la Chine, du fait d’un tweet dans lequel Daryl Morey, manager général des Houston Rockets, exprimait son soutien à Hongkong. Avant cela, elle avait commencé sur une note progressiste passée beaucoup plus inaperçue.

Lire aussi: La NBA accuse des pertes «substantielles» après la crise avec la Chine