A 18h08, lorsque Denis Zakaria a inscrit un but contre son camp, une seule clameur s’est élevée dans le quartier de la Jonction à Genève. Elle provenait de La Cercera, un bistrot espagnol situé rue Jean-Louis Hugon. C’était jadis le siège d’un club de foot galicien qui joue aujourd’hui en troisième ligue cantonale. Une cinquantaine de personnes réunies face à quatre écrans.