«A ceux qui disent que je renonce. Je ne renonce pas, mon esprit et mon corps ne sont simplement pas synchronisés», écrivait vendredi sur les réseaux sociaux Simone Biles pour expliquer les tourments qui l’ont empêchée de concourir sur les agrès depuis une semaine. Mardi, la quadruple championne olympique 2016 a proposé un exercice simplifié, sans vrille en sortie, remplacée par un double salto. Mais la gymnaste texane s’est malgré tout hissée sur le podium de la poutre, derrière le duo chinois Guan Chenchen et Tang Xijing.