Un choc! Poussé dans ses retranchements par la résistance de l'Américain Rai Benjamin, le Norvégien Karsten Warholm a remporté la finale du 400 m haies des Jeux olympiques en détruisant le record du monde (45''94). Rai Benjamin, deuxième en 46''17, et le Brésilien Alison Dos Santos, troisième en 46''72, ont eux aussi réussi des chronos qui auraient été synonyme de record du monde il y a un mois.