La Super League succède à la Ligue nationale A. Elle regroupe dix équipes (contre douze précédemment): Aarau, Bâle, Grasshoppers, Neuchâtel Xamax, Servette, Saint-Gall, Thoune, Wil, Young Boys et le FC Zurich. Le calendrier prévoit quatre tours complets, pour un total de 36 journées. L'équipe classée dernière au terme de la saison est reléguée.

La Challenge League est la nouvelle dénomination de la Ligue nationale B. Elle revendique une vocation formatrice et réunit seize équipes (contre douze précédemment): Baden, Concordia Bâle, Bellinzone, Bulle, Chiasso, Delémont, Kriens,

La Chaux-de-Fonds, Lucerne, Malcantone Agno, Meyrin, Schaffhouse, Vaduz, Winthertour, Wohlen et Yverdon.

Le champion est désigné au terme de trente journées, puis automatiquement promu. Une voie subsidiaire permet à l'équipe classée deuxième de disputer un barrage face au neuvième de la Super League. La formule, enfin, est inédite: calquée sur le mode de la Coupe UEFA, elle consiste en des matches aller-retour, avec des tirs au but en cas d'égalité après 180 minutes de jeu. Une victoire vaut toujours trois points, un résultat nul, un. Mais deux points supplémentaires sont attribués au vainqueur de la double confrontation.