1. Roger Federer, 6825 points; 2. Rafael Nadal, 5435; 3. Novak Djokovic, 5125. A la faveur de son triomphe romain et de l'élimination dès le 2e tour de «Rafa le Majorquin», le Serbe fond sur la deuxième place du classement technique de l'ATP, basé sur les performances enregistrées lors des 52 dernières semaines. Alors qu'il comptait encore 1180 points de retard à l'entame du tournoi, le voici à 310 longueurs. «Je pense, non, je suis certain qu'il est logique qu'il me dépasse et devienne numéro deux ici, à Roland-Garros ou à Wimbledon», a lâché l'Espagnol à son arrivée à Hambourg. «Djokovic est très proche. C'est un grand joueur et il fait les choses très bien. Si je suis numéro trois, je suis numéro trois. Quand ça arrivera, je l'accepterai et je me battrai pour récupérer ma place.»