Pour ce premier Grand Chelem de l’année, Dominic Thiem perd en finale contre Djokovic 6-4 au cinquième set. Comme Medvedev à l’US Open contre Nadal. Cela veut dire que les jeunes se rapprochent incontestablement mais qu’il leur manque encore quelque chose. Dans le cas de Thiem, je pense que ç’a été la fraîcheur. Après des matchs très durs contre Nadal en quart de finale et Zverev en demi, et avec un jour de récupération en moins, il n’a pas tenu la longueur – peut-être bien plus mentalement que physiquement – face à un Djokovic qui, lui, avait eu un parcours assez tranquille.

Thiem sera l’un des favoris à Roland-Garros. Il est très constant, ce que les autres stars montantes n’ont pas encore démontré, à mon avis. Rafael Nadal aussi sera là, bien sûr. A Melbourne, l’Espagnol était un peu cuit physiquement. Je crois qu’il a payé sa fin de saison 2019, la lutte pour la première place mondiale et cette Coupe Davis à domicile qu’il s’est senti obligé de jouer.