La tenue de la 33e «Cup», un duel en multicoques prévu à partir du 8 février à Valence, est de plus en plus incertaine en raison de l’interminable litige persistant entre Suisses et Américains. Ces derniers s’opposent sur les modalités de l’épreuve depuis la victoire d’Alinghi en juillet 2007 à Valence. Les résultats des discussions de Singapour étaient attendus mercredi dans la journée. Le challenger américain a en outre demandé à la Cour suprême de l’Etat de New York de vérifier si Alinghi n’enfreignait pas les règles de «nationalité» en prévoyant d’utiliser des voiles fabriquées aux Etats-Unis.

Les deux syndicats s’étaient réunis mardi et mercredi à Singapour pour essayer de trouver un terrain d’entente, mais les discussions ont été «rompues» à l’initiative d’Alinghi, alors qu’un accord semblait proche, a affirmé Oracle.

«C’est très décevant et frustrant», a commenté le skipper d’Oracle, le Néo-zélandais Russell Coutts. Alinghi, qui accuse régulièrement les Américains de vouloir remporter l’épreuve sur tapis vert et non sur l’eau, examinait mercredi la nouvelle plainte d’Oracle avant de faire un commentaire.

Ce nouvel épisode de tension intervient alors que le maxi-catamaran d’Alinghi et le trimaran géant d’Oracle, deux monstres à la pointe de la technologie, doivent commencer à s’entraîner ce week-end en baie de Valence.