Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Lecteur du «Matin», le 5 juin 2018.
© Valentin Flauraud/KEYSTONE

Presse

Sans les pages sportives du «Matin», un vide

Le sport était un des points forts du titre. Le relais passe au Sport-Center de Tamedia, qui continuera d'alimenter les autres titres du groupe

La disparition du Matin est aussi celle de la seule rubrique sportive qui couvrait au quotidien l’actualité dans son ensemble et d’un point de vue romand, c’est-à-dire sans biais régional. Le ton s’y veut sérieux, simple et populaire, avec souvent l’ambition de susciter le débat, mais sans chercher la polémique comme peut le faire le Blick outre-Sarine. Le 23 juillet, les amateurs seront orphelins d’une lecture appréciée, souvent accompagnée d’un café au bistrot du coin.

Lire aussi: Après la fin du «Matin», bras de fer social chez Tamedia

Le sport a toujours occupé une place prépondérante dans Le Matin. A une époque, il faisait même l’objet d’une une propre au dos du journal. Aujourd’hui encore, analyses, interviews, reportages et commentaires s’étendent chaque jour sur une douzaine de pages qui mettent un accent particulier sur le football et le hockey sur glace, mais qui n’oublient aucune discipline. Les articles sont plutôt courts, régulièrement construits avec plusieurs entrées, et les illustrations occupent une place très importante dans les maquettes.

Huit licenciements attendus

Depuis mars 2015, la rubrique est en réalité alimentée par Sport-Center, une structure de Tamedia qui fonctionne comme une agence, distribue ses contenus à tous les titres du groupe (Le Matin mais aussi 20 minutes24 heures et la Tribune de Genève) et en propose également à des clients extérieurs. Aujourd’hui, Sport-Center emploie une trentaine de journalistes. Selon des sources internes, huit postes pourraient être supprimés suite à l’abandon des éditions «semaine» du Matin.

A l’heure actuelle, les titres de Tamedia s’appuient également sur les dépêches de l’ATS Sport (anciennement Sport Information), mais leur abonnement aurait été dénoncé au 1er juillet prochain. Outre un nouveau coup dur porté à l’ATS, dont la rubrique économique vient d’arrêter de fonctionner, ce serait un signe clair de l’intention de Sport-Center de se poser, à l’avenir, en véritable agence d’information sportive. 

Lire également: La lecture dans les bistrots n’a pas suffi à sauver «Le Matin»

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sport

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Les athlètes suisses reviennent des European Championships de Glasgow/Berlin, qui réunissaient les épreuves de sept fédérations, avec dix-neuf médailles. Retour en images sur les cinq performances les plus marquantes

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Switzerland's Lea Sprunger reacts after winning the women's 400m Hurdles final race during the European Athletics Championships at the Olympic stadium in Berlin on August 10, 2018. / AFP PHOTO / John MACDOUGALL
© JOHN MACDOUGALL