A l’image d’un Angel Di Maria vieillissant, l’équipe d’Argentine, qui affronte les Pays-Bas vendredi soir en quart de finale de la Coupe du monde, paraît moins bien armée que par le passé pour viser le titre dans dix jours à Doha. A l’exception de Leo Messi, aucun membre de la Selección ne fait partie aujourd’hui du Top 5 mondial à son poste et aucun n’est titulaire au sein des grands clubs espagnols (Barça, Real Madrid) ou anglais (City, Liverpool, Chelsea), chez le champion d’Italie (AC Milan) ou d’Allemagne (Bayern Munich). Aucun, pas même Messi, ne figure au classement du dernier Ballon d’or France Football.