Alors que Roger Federer et ses camarades vont jouer dans deux mois une alléchante demi-finale de Coupe Davis en Australie, les joueuses suisses évoluent encore dans la catégorie inférieure de l'épreuve équivalente chez les dames, à savoir la Fed Cup. Une raison à cela: la défaite parfaitement évitable essuyée l'an dernier en Suède, avec notamment un revers étonnant subi par la numéro un helvétique, Patty Schnyder. La conséquence de cet échec a été une relégation du groupe mondial, dont la Suisse avait été finaliste en 1998.

A la suite de cette contre-performance, la Bâloise avait non seulement renoncé à ses émoluments, mais aussi promis de tout faire pour que l'équipe dirigée par Zoltan Kuharszky retrouve l'élite le plus vite possible. Patty Schnyder a tenu parole et, après avoir brillamment mené sa formation vers la victoire dans les rencontres de qualification jouées au mois d'avril au Portugal, elle est également présente à Winterthour pour affronter Israël dans un match de barrage décisif pour la remontée dans le groupe mondial.