La dynamique du sport suisse aux Jeux olympiques est incontestablement positive. En été, la délégation rouge à croix blanche a ramené 13 médailles de Tokyo en 2021, plus qu’à Rio en 2016 (7), où elle avait fait mieux qu’à Londres en 2012 (4). En hiver, elle a égalé son record historique à Pyeongchang en 2018 (15), surpassant ses résultats de Sotchi en 2014 (11) qui étaient meilleurs que ceux de Vancouver en 2010 (9). Qu’en sera-t-il à Pékin, où les JO 2022 se tiennent jusqu’au dimanche 20 février?