Un cycliste a disparu du Tour de France, et personne n’a compris pourquoi. L’Australien Rohan Dennis a mis pied à terre au 93e kilomètre de la douzième étape entre Toulouse et Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), jeudi 18 juillet, alors qu’il était en forme, qu’il n’avait pas chuté, et que se profilait, le lendemain à Pau, un contre-la-montre qu’il avait des chances de remporter, lui, le champion du monde de la discipline. Un abandon rarissime, et bien mystérieux.