«Sur les boulodromes, ça sent l’herbe et ça devient pénible.» Christian Aligne, président de la commission médicale de pétanque de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ponctue sa phrase par un rire jaune. Début août, lorsqu’il a encadré un festival de quatre jours à Saint-Laurent-en-Royans, dans la Drôme, il a de nouveau été confronté à des joueurs fumant du cannabis en pleine compétition. «C’est un problème qu’il ne faut pas prendre à la légère et qui se propage principalement chez les jeunes», garantit Lucien Anglade, président du comité de Haute-Loire, l’un des premiers à avoir évoqué ce sujet publiquement.