Peter Svidler aura brillé jusqu'au bout au tournoi des grands maîtres de Bienne, qu'il a officiellement remporté jeudi, un jour avant l'ultime ronde. Le champion russe a mis fin aux espoirs de son poursuivant immédiat, Loek Van Wely, qu'il a fait plier avec brio après 34 coups d'une magnifique partie. Avec deux points d'avance sur Van Wely, Peter Svidler ne peut plus être rejoint au classement.

Quatre ans après Anatoly Karpov, un champion russe inscrit à nouveau son nom au palmarès du tournoi seelandais. Peter Svidler (24 ans) a dominé la compétition de la tête et des épaules. Seul leader dès la première ronde, il a évolué sur un nuage. «Je suis satisfait de la qualité de mes parties, je n'étais pas tous les jours en forme, mais j'ai tenu le coup», relève le no 14 mondial, qui a réussi une performance de premier choix en alignant 5 succès et 4 nuls, score assez rare à pareil niveau de la compétition.