Plus de 23 joueurs par équipe lors du prochain Euro? L'UEFA pourrait prendre une décision en ce sens à l'approche de la compétition européenne. Plusieurs sélectionneurs le réclament au vue des conditions sanitaires et des risques liés au Covid-19.  

«L’UEFA envisage la question. Aucune décision n’a été prise pour l’instant», a déclaré un porte-parole, après les appels des sélectionneurs de l’Italie, de la Belgique et de la France à élargir les effectifs des équipes.

Roberto Martinez, à la tête de la sélection belge, militait mercredi pour que les sélections puissent compter «26 voire 27 joueurs» en raison du Covid-19, dans une déclaration au journal La Dernière Heure.

Lire aussi: Quels enseignements pour l’équipe de Suisse avant l’Euro?

«Il existe des discussions, notamment avec l’Angleterre et l’Italie. Tout le monde a réagi de la même manière. Élargir le groupe, avec par exemple un joueur en plus par ligne, ce serait une décision correcte», a ajouté l’entraîneur espagnol auprès de l’agence de presse Belga mercredi.

Le sélectionneur italien Roberto Mancini a défendu la même idée après la victoire de la Nazionale en Lituanie (2-0) lors des qualifications du Mondial-2022, bouclant une trêve internationale exceptionnellement chargée.

«Je ne sais pas si l’UEFA nous écoutera. Je pense que ça pourrait être une réflexion pertinente, ce serait un problème de perdre des joueurs pendant l’Euro. Les remplaçants possibles seraient alors en vacances», a souligné le technicien italien.

Jusqu'à cinq changements de joueurs par match et par équipe seront autorisés durant l'Euro de football organisé du 11 juin au 11 juillet 2021, avait déjà annoncé mercredi l'UEFA. Ce principe a également été retenu pour la phase finale de la Ligue des nations, que disputeront la France, la Belgique, l'Espagne et l'Italie au mois d'octobre prochain à Turin et Milan, ainsi que pour les matches de relégation prévus en mars 2022 dans ce même tournoi européen.

Fatigue ressentie chez les joueurs 

Le sélectionneur français Didier Deschamps, qui relève depuis plusieurs jours l’état de fatigue des joueurs, face à un calendrier chamboulé par la pandémie de Covid-19 et après une préparation estivale tronquée, a rappelé qu’il leur faudrait «enchaîner, enchaîner, enchaîner» jusqu’à l’Euro.

«Je pense d’ailleurs que si l’UEFA se penchait sur le sujet de pouvoir élargir la liste, de deux ou trois joueurs, ce serait une bonne chose, à condition qu’ils puissent tous être sur la feuille de match. On n’a pas eu de cas positif mais je pense qu’avec la fatigue et tout cela (le Covid-19), ce serait une bonne chose», a ajouté le sélectionneur des Bleus.

L’instance européenne tient son prochain comité exécutif le 19 avril, à la veille de son congrès. Au menu, figurent déjà la réforme des compétitions de club européennes au-delà de 2024, Ligue des champions en tête, ainsi que l’organisation ville par ville de l’Euro.

Déjà reporté d’un an en raison de la pandémie, le tournoi continental doit se tenir dans 12 villes-hôtes de 12 pays différents, un défi rendu encore plus complexe par la volonté de l’UEFA que tous les stades accueillent du public.


Evolution du nombre de remplaçants depuis 1967

2 en 1976. 

2 + le gardien 1992.

3 depuis 1995.


Evolution du nombre de joueurs sélectionnés 

22 jusqu'à l'Euro 2000.

23 depuis la coupe du monde 2002.