Comme pour Tony Rominger il y a quatre ans, l'étape de la Mancha a tourné au cauchemar pour Laurent Dufaux. Piégé par une bordure, le Vaudois a perdu à Albacete 1'20'' sur Alex Zülle. Le Saint-Gallois a conservé son maillot jaune au terme d'une quatrième étape remportée au sprint à Albacete par Oscar Freire. Le champion du monde, déjà victorieux dimanche à Cordoba, a devancé les Italiens Giovanni Lombardi et Christian Moreni.

Une cassure décisive

Alex Zülle avait pourtant perdu son maillot de leader au kilomètre 100 après les 4 secondes de bonification grappillées par Jan Hruska. Mais le Tchèque fut l'une des nombreuses victimes de la bordure. Zülle et les Banesto, Jan Ullrich et les Telekom, Olano et les ONCE, et enfin Pavel Tonkov et les Mapei ont exploité le vent de face pour provoquer une cassure décisive.

Relégué dans le deuxième peloton aux côtés de Richard Virenque et des Kelme, Laurent Dufaux a caressé l'espoir d'opérer très vite la jonction. L'écart a stagné aux alentours de 20 secondes pendant de longs kilomètres. Mais les poursuivants devaient perdre près d'une minute sur les vingt derniers kilomètres. Seule consolation pour Dufaux: avec une perte qui se chiffre à 1'20'', sa situation n'est pas aussi désespérée que celle de Tony Rominger en 1996. Le Zougois avait lâché 7'23'' sur la route d'Albacete pour terminer malgré tout troisième du classement final derrière Zülle et Dufaux.

LT