Un Appenzellois de 24 ans a été condamné mercredi à 3 ans de prison pour avoir jeté des engins pyrotechniques, blessant un spectateur d’un match de football à Lucerne en février 2016. Le Tribunal pénal fédéral prononce une telle peine pour la première fois.

12 000 francs de dommages et intérêts

Sur les trois ans, la moitié est avec sursis. Le Tribunal pénal a également condamné l’accusé à une peine pécuniaire de 180 jours-amendes à 50 francs la journée, ainsi qu’à une amende de 700 francs. Il devra également verser 12 000 francs de dommages-intérêts au spectateur blessé, qui en réclamait cinq fois plus.

En Grande-Bretagne au printemps 2016: De la prison ferme pour les hooligans anglais

Le défenseur du fan de Lucerne avait plaidé la relaxe de son client, estimant qu’il avait pris ses précautions avant de jeter ses fumigènes et autres fusées. Les juges de Bellinzone ont au contraire plutôt suivi le Ministère public de la Confédération qui a requis mardi une peine de 4 ans de prison ferme.

Au moins quatre pétards et un fumigène

L’analyse des images de surveillance a prouvé que le prévenu avait jeté au moins quatre engins explosifs et des fumigènes sur la pelouse. Il avait ainsi accepté que des personnes puissent être blessées et que des dommages surviennent aux installations et à la pelouse.

Un spectateur de près de 50 ans, qui suivait le match dans le secteur contigu, avait été blessé durablement par cet acte. Ayant subi une importante perte d’audition, il a dû être opéré. Mardi, l’homme a indiqué souffrir encore de flash-back.