JOJ

Les premières médailles (suisses) du ski-alpinisme

Deux doublés helvétiques ont marqué les débuts de la discipline aux Jeux olympiques de la jeunesse. Certains rêvent qu’elle figure au programme de Milan-Cortina d’Ampezzo 2026, d’autres craignent qu’elle y perde une partie de son identité

Ils comptaient parmi les principaux favoris. Ils ont assumé ce statut comme des grands. Ce vendredi à Villars, alors que le soleil faisait scintiller la neige et que des centaines de spectateurs avaient fait le déplacement pour cette première journée de compétition des Jeux olympiques de la jeunesse, les athlètes suisses ont fait le spectacle en signant le doublé chez les femmes comme chez les hommes. Caroline Ulrich a triomphé devant Thibe Deseyn, tandis que Thomas Bussard a devancé son jumeau, Robin.

Après la course, l’émotion les empêchait de bien réaliser ce qui venait de se passer. Une chose est sûre: ce n’est que le début de l’histoire. Pour eux, qui tenteront de récidiver lors des prochaines épreuves des JOJ puis tout au long de leur carrière sportive, mais aussi pour le ski-alpinisme, qui vient de distribuer ses premières médailles olympiques.