Dans le football allemand, l’arrière-boutique n’a pas le clinquant de la vitrine. Consciemment ou non, les problèmes que l’on retrouve partout ailleurs ont ici été éradiqués en Bundesliga mais ressurgissent dans les bas-fonds du football amateur. Ainsi  l’agression, filmée par un téléphone portable, de l’arbitre d’un match régional de la région de Francfort dimanche 27 octobre, a fait scandale et poussé la Fédération allemande de football (DFB) à lancer le 30 octobre dernier un cri d’alarme contre la montée des violences.