Voile

Le prototype du TF35, catamaran révolutionnaire, prend son envol

Le prototype du catamaran volant révolutionnaire, appelé à remplacer le D35 dès l’an prochain, a tiré ses premiers bords cette semaine sur le Léman. Témoignages

Il porte désormais la barbe, mais le visage bonhomme n’a pas changé. Dirk Kramer, ingénieur naval émérite, l’un des cerveaux de la campagne victorieuse d’Alinghi en 2007, a le sourire satisfait. «Je suis content et fier de ce bébé. Ce bateau marque un pas important dans le développement des voiliers à foils.» Le bébé, c’est le prototype du TF35, le catamaran volant lémanique appelé, dès 2020, à remplacer le D35. Un bateau révolutionnaire sur lequel Dirk Kramer et une équipe de designers, composée notamment du Vaudois Luc Dubois, planchent depuis un an et demi. Des efforts récompensés puisque ce nouvel oiseau du lac a pris pour la première fois son envol en début de semaine avec succès. «Il a tout de suite décollé, par vent arrière et par vent de face», se réjouit Dirk Kramer.

Lire aussi: Sur le lac, la transition vers l’électrique se fait au ralenti