Emmanuel Macron est le président le plus «foot» de la Ve République. Le match qu’il a disputé en octobre 2021 à Poissy avec le Variété Club de France en fut la démonstration irréfutable, quoiqu’un peu gênante. Plus que ses prédécesseurs, il s’est surinvesti dans le sport-roi alors que la France devenait sous sa présidence, en gagnant sa deuxième Coupe du monde en 2018, un grand pays de football. Il a accompagné avec habileté cette évolution socio-sportive française en plaçant régulièrement sa gouvernance sous le signe du ballon rond. Et, même en football, le président-candidat a décliné de façon implicite son fameux mot d’ordre du «en même temps».